Swiss Paray Fund Monnier

Association humanitaire oeuvrant pour des soins médicaux gratuits dans la région reculée de Mashai, au Lesotho.

Qui sommes-nous ?

Swiss Paray Fund Monnier fournit des soins gratuitement pour les habitants de St-Theresa Mashai et ses alentours. Nous fonctionnons maintenant depuis plus de 12 ans grâce à nos nombreux donateurs. Au fil des années, c’est pas moins de 5 dispensaires qui ont été construits dans différents villages avoisinants. Sur place, l’équipe locale est composée d’une infirmière, deux assistants infirmiers ainsi qu’un chauffeur. Lors d’une journée standard, nous pouvons consulter jusqu’à 150 patients. Les principaux cas sont des contrôles de routines, planning familiaux, malnutritions infantiles, urgences et dépistages du sida et tuberculose. Nous travaillons en collaboration avec une clinique locale pour les cas plus graves.

Enfants dansants

Suivez-nous sur Facebook

Chers amis,Voici une belle histoire à partager:La Commission culturelle de la commune de Collombey-Muraz a mis sur pied “5 villages en jazz” les 10, 11 et 12 juin 2022. Cinq concerts, un par village de la commune, organisés dans des lieux inédits et extra-ordinaires, mis à disposition par des privés. Pour chaque événement, les propriétaires pouvaient faire une petite restauration sur place, dont les bénéfices leurs étaient attribués.À Muraz, mon village, c’est la famille de Steve et Christine Donnet-Gherig qui a prêté l’ancienne grange de leur maison de famille, à la Rue du Carré d’Avou 1. Christine et Steve avaient précisé sur une petite affiche à l’entrée, que les bénéfices de la restauration proposée seraient versés à Swiss Paray Fund Monnier.Étant absente, je n’ai malheureusement pas pu assister au concert mais j’ai retrouvé les époux Donnet sur leur terrasse mardi soir 14 juin.Après un bel échange de souvenirs du temps où Michel soignait et recousait les habitants de la commune, j’ai eu la grande émotion de recevoir une enveloppe contenant CHF 1211.- ! Inutile de vous dire combien j’ai été touchée par le geste d’amitié et de solidarité.Un immense merci à la famille Donnet-Gehrig pour son engagement, ainsi qu’à toutes les personnes qui ont contribué à verser cette somme qui partira en automne pour le Lesotho avec les membres de notre association.Je raconterai de vive voix cette belle histoire à notre équipe locale.Passez un bon été et prenez soin de vous. De la part de toute l’équipe de Swiss Paray Fund Monnier, avec mes chaleureux messages. Jacky Monnier Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Historique

De la Suisse au Lesotho

Le Dr Michel Monnier a travaillé 20 ans dans le village de Muraz, en Suisse. Sa femme l’accompagnait alors en tant qu’assistante médicale. En 2007, ils ont remis leur cabinet et sont partis travailler 2 ans au Lesotho, à l’hôpital de Paray.

Michel et Jacky renouvellent leur visa

Lors de leur départ, de nombreux patients ont voulu leur verser de l’argent qui serait employé de manière ciblée en Afrique. Ils ont mis à leur disposition un compte bancaire exclusivement voué aux dons pour le Lesotho, Swiss Paray Fund était né. Les dons ont été très importants et leur ont même permis de doter l’hôpital de Paray d’une ambulance jusqu’alors inexistante.

Bien avant la fin du contrat de Michel avec le gouvernement du Lesotho en 2009 qui ne concernait que son travail à l’hôpital de Paray, ils se sont rendus compte que le district  de Thaba-Tseka était en manque terrible de structures médicales suite à l’épidémie de sida, à la tuberculose et la malnutrition (entre autre). Quelques cliniques étaient déjà présentes mais alors visitées seulement 1 à 2 fois par mois par un médecin.

La construction des dispensaires

Michel et Jacky ont donc décidé de construire 5 dispensaires dans des régions encore plus éloignées de l’hôpital. Ces derniers on été financés par leurs patients et amis de Suisse. Leur point de départ est une clinique à St-Theresa, dans le village de Mashai, à 1h30 de piste de Thaba-Tseka. Ils ont construit un grand dispensaire qui leur sert de base. Ce complexe comprend une grande salle de soin, une salle de stockage (matériel et médicaments) ainsi que deux petites habitations. L’une d’entre elles étant prévue pour eux et les médecins bénévoles venant de Suisse et l’autre pour leur infirmière chef. Cette dernière, Me Kekeletso, s’occupe du bon déroulement de l’organisation durant leur absence depuis 2009. 2 pickups Toyota d’occasion ont été achetés pour les déplacements.

La générosité de leurs patients et amis était telle qu’ils ont pu continuer à soigner les patients gratuitement depuis 2009.

Pour couvrir les frais: médicaments, salaires de l’équipe grandissante au fil des ans, diesel et entretien des véhicules, ils ont fait une demande de fonds annuelle, toujours accompagnée d’une description  de leur travail humanitaire et des problèmes rencontrés. Cette demande de fonds a toujours été très bien accueillie, certains patients faisant même des ordres permanents.

Chaque année, ils organisent des séjours de plusieurs mois au Lesotho, accompagnés de médecins assistants (ce stage étant reconnu pour leurs études) et / ou d’infirmiers(ères) bénévoles.

Fin 2019, Michel et sa femme avaient décidé de passer la main et transmettre les locaux des dispensaires au Service de Santé Publique. Mais l’homme propose et Dieu dispose.

Un nouveau départ

Le Dr Monnier est tombé malade en 2017 et décédé fin 2018. Un ami et collègue des Grisons, le Dr Clemens Fehr a repris la direction médicale de l’association SPF. Jacky, la femme de Michel, restait “l’administratrice”. Depuis le début de leur activités, Michel et Jacky on toujours tenu leurs donateurs au courant des événements.

Jacky est allée au Lesotho en mars 2019. Désormais, l’association humanitaire est reconnue comme faisant partie du Système de Santé Publique du Lesotho. Elle a visité les dispensaires et les patients lui ont tous demandé de rester. En effet, sans SPF, plus de soins dans les montagnes du Lesotho. La décision fut donc facile à prendre. D’autant plus que le Dr Clemens accepte de se rendre plusieurs mois par année au Lesotho. Jacky continue aussi aujourd’hui de s’y rendre en alternance avec le Dr. Clemens.

En 2020, l’association a pris l’appellation de Swiss Paray Fund Monnier.

Enfants joyeux